FSB Billard Carambole

08.05.2015 Frédéric Saby sacré champion suisse 3 Bandes LNB

Pour sa première participation au championnat suisse individuel au jeu de 3 Bandes, Frédéric Saby remporte le titre de champion suisse LNB 2016. La finale nationale se déroulait dans les locaux du Billard Club de Zurich où Frédéric Saby affrontait successivement quatre adversaires, Heinz Mangold (Bâle), Klaus Dieter Abraham (Winterthur), le favori du jour Gian Paolo Tronati (Zurich) et son coéquipier Gregor Waser. Les parties se déroulaient en 25 points et était limitées à 40 reprises. Au terme de deux premiers matches gagnés contre les joueurs des clubs extérieurs, Frédéric Saby entamait un match extrêmement serré et attendu face au plus fort des deux compétiteurs zurichois. Si la première phase de jeu tournait à l’avantage de Tronati soutenu par son public et évoluant sur un matériel qu’il connaissait bien, la deuxième moitié revenait indiscutablement à Frédéric Saby qui reprenait avec brio l’ascendant sur son adversaire en prenant toute la mesure de la table et attaquant de manière incisive. Au terme du match, Frédéric Saby s’impose 25 à 23 et réalise une magnifique partie à 0,735 de moyenne. A ce moment de la compétition, Frédéric Saby mène la course 3 à 2 face à son rival direct et doit impérativement gagner le dernier match pour le gain du titre. En effet, une défaite contre Waser le placerait à égalité contre Tronati victorieux de son côté lors du dernier tour, goal average plutôt favorable dans ce cas au local de l’épreuve. Bis repetita, Gregor Waser débutait en trombe son match menant rapidement 5 à 0 à la quatrième reprise et exerçant rapidement une forte pression psychologique sur les épaules du fribourgeois. Mais il en fallait d’avantage pour déstabiliser Frédéric Saby qui alignait 9 points de suite en quatre reprises puis gérait son avance avec brio jusqu’au point final. Au terme de la journée, Frédéric Saby monte sur la première marche du podium avec 0,590 de moyenne générale et empoche sa première médaille d’or, heureux d'avoir maîtrisé une compétition de haut vol tel un grand champion !

Frédéric Saby